Aller au contenuSommaire des chapitres

LATTARA ET LA RECHERCHE

Après les travaux pionniers d’Henri Prades qui montrèrent l’importance du site de Lattara, l’État, entre 1974 et 1978, se porta acquéreur des parcelles renfermant une partie de la ville antique et du bâtiment situé à proximité ; le conseil général de l’Hérault et la commune complétèrent ces acquisitions. C’est en bordure même de la fouille que furent inaugurés en 1986 le Musée archéologique Henri Prades et le Centre de Documentation archéologique régional (CDAR), concrétisant ainsi la volonté des institutions et des collectivités locales de pérenniser et de développer la recherche archéologique et sa valorisation.

Visuel :

Vue d’une zone de fouille dans le secteur sud de la ville. © UFRAL
Légende du visuel : Vue d’une zone de fouille dans le secteur sud de la ville. © UFRAL

Vidéo :

Note : les vidéos de ce site sont proposées en version flash. Si vous ne disposez pas du plugin flash, vous ne pourrez les visionner. Nous vous proposons cependant d'accéder aux fichiers de sous-titres.
Description de la vidéo : Michel Py, Un site, une méthode
Cette vidéo est disponible en flash. Si vous ne disposez pas du plugin, vous pouvez le télécharger. Vous pouvez également consulter la description et le fichier de sous-titres.
Télécharger et installer le plugin flash.
Description de la vidéo : vidéo LSF : Lattara et la recherche
Cette vidéo est disponible en flash. Si vous ne disposez pas du plugin, vous pouvez le télécharger. Vous pouvez également consulter la description et le fichier de sous-titres.
Télécharger et installer le plugin flash.

Sommaire des chapitres associés à cette partie :

Haut de page